L'Opéra

PDF

Envoyer par mail


Séparés par des virgules
Vous êtes ici :

L'Opéra de Rennes

Son histoire

Dessiné par le jeune architecte Charles Millardet et bâti par Pierre Louise, l’entrepreneur, ce théâtre est inauguré le 29 février 1836.

Dans la nuit du 20 au 21 février 1856, un feu de cheminée mal éteint dans le Foyer Public provoque un incendie qui ravage la salle du théâtre. Cet incendie relança les polémiques sur la forme circulaire adoptée par Charles Millardet, mais il fut rénové selon ses plans.

« Le Théâtre », comme il resta historiquement appelé, fut la seule salle de spectacle jusqu’en 1968, année de création de la Maison de la Culture, devenue l'actuel T.N.B – Centre Européen Théâtrale et Chorégraphique. Dès lors, le Théâtre de la Ville accueille l'expression lyrique : opéras, opérettes, concerts symphoniques mais aussi théâtre de boulevard.

En 1993, lorsque Daniel Bizeray prend la direction du théâtre, le Théâtre de la Ville prend une orientation uniquement musicale et devient « l’Opéra de Rennes ». Longtemps assurée par Alain Surrans, la direction de l'institution est depuis mai 2018 entre les mains de Matthieu Rietzler

Une programmation ouverte sur quatre siècles de répertoire

De Monteverdi à la création contemporaine, l'Opéra de Rennes propose chaque saison une vingtaine de soirées lyriques au public de la capitale bretonne. La programmation est complétée par de nombreux concerts et plusieurs soirées de danse, dans une même diversité de répertoires. Les concerts "Révisez vos classiques", qui proposent à un public peu familiarisé à l'art lyrique une découverte de l'opéra, sont eux aussi désormais présentés hors les murs aussi bien que sur la scène de l'Opéra. 

Seule maison de production lyrique en Bretagne, l'Opéra de Rennes, avec les collaborations d'autres maisons, rayonne bien au-delà des limites de la Ville et de la Métropole : dans sa région, mais aussi à l'échelle internationale où il impose l'originalité et l'image de marque de Rennes et de la Bretagne. 

L'Opéra de Rennes porte une action culturelle résolument inscrite dans son temps, en prônant un accès libre à tous les publics et aux rencontres inédites avec les artistes qu'il programme.

Sa politique de mécénat

Une activité ancrée dans le paysage breton avec une ouverture vers l’international

Monument emblématique en plein cœur du centre historique de la ville, l'Opéra développe  une  politique  novatrice  en  matière d'ouverture vers de nouveaux publics. Après le succès des projections de l'opéra Carmen ou encore du Vaisseau Fantôme dans les différents lieux de diffusion de la ville, l'Opéra de Rennes souhaite désormais organiser ce rendez-vous tous les ans. À chaque édition, ce ne sont pas moins de 40 écrans qui sont installés et 12 000 personnes qui assistent en même temps à la diffusion dans les différents lieux de projection.

Avec un taux de fréquentation de 99,5% pour les trente soirées lyriques programmées chaque saison à Rennes montre bien que l'opéra,  ici, à Rennes reste  bien  ce  qu'il  a  toujours  été  :  un  art  populaire. 
S'ajoutent  à  ces représentations  les  concerts  de  proximité  dans  les  quartiers  de  Rennes  et  les  tournées régionales  qui  ont  permis  de  programmer chaque saison plus de soixante spectacles lyriques ! Tout cela à des tarifs très modérés qui font tomber les dernières barrières d'un prétendu élitisme.

Soucieux de défendre des valeurs associées à cette discipline artistique, l'Opéra définit de nouveaux objectifs, de développement des publics notamment, au travers de nombreux projets pour lesquels le soutien financier du public et d’entreprises privées est nécessaire.

Vers le site Internet de l'Opéra de Rennes

Déjà mécènes de l'Opéra